Association loi 1901 pays de Lunel

Exposition SENUFO au musée Fabre

Posté par le 27 déc 2015 dans Actualité, Musées, expositions, Sorties | 0 commentaire

Immersion en terre inconnue, immersion en civilisation inconnue, une autre vision de l’Afrique, Afrique d’hier, Afrique d’aujourd’hui, Afrique de toujours.

 

Immersion au sein d’une ethnie située à cheval sur trois pays, le Mali, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire.

 

Immersion au milieu de sculptures essentiellement en acacia d’une beauté artistique époustouflante, émouvante, naïve et sophistiquée à la fois. Statuettes aux lignes épurées, masques de fêtes et masques funéraires, casques de conquérants, lourds de signification surmontés souvent d’animaux fétiches, le calao symbole de fertilité, de fécondité, la tortue, le serpent, le crocodile, le caméléon, les premiers habitants de la terre avec Koulotiolo, leur dieu puissant et Katielo, leur déesse mère qu’ils représentent côte à côte ou dos à dos.

 

Immersion dans leur vie actuelle, dès l’âge de 7 ans et pendant 3 fois 7 ans les enfants et les jeunes adultes suivent un rite initiatique, le poro pour les garçons et le sandogo pour les filles. Le poro s’effectue dans un bois sacré où les jeunes gens se préparent aux cérémonies rituelles et aux fêtes coutumières, le sandogo initie les jeunes filles à leur futur rôle de mère. Ce qui ne les empêche pas de vivre leur vie d’habitants du XXI ième siècle.

 

Des photos en noir et blanc de Susan Elisabeth Gagliardi prises en 2008 lors d’un rite au détecteur de mensonges nous prouvent que cette culture ancestrale perdure de nos jours dans cette région du globe.

 

Immersion au cœur de notre civilisation au sortir du musée, au milieu de la foule acheteuse à la veille des fêtes de fin d’année.                Quel contraste !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>