Association loi 1901 pays de Lunel

Visite au mémorial du Camp de Rivesaltes

Posté par le 15 avr 2019 dans Actualité, Sites | 0 commentaire

 

Le 12 avril 2019    Rivesaltes

La tramontane décoiffe les abricotiers à l’entrée de la ville.

La tramontane soulève la terre blanche autour des cases de l’ancien camp de détention de Rivesaltes.

Un souffle de tristesse émane de cet ensemble de cahutes délabrées, démolies, détériorées, démantibulées.

Le toit du mémorial comme une route, comme un petit terrain d’atterrissage. Une plate  forme. Sans sa couleur ocre il pourrait se confondre avec le sol. Le musée sous terre, propose de multiples photos nous remémorant l’histoire funeste de ce lieu.

Dès 1939, on voit les réfugiés espagnols errant dans ce camp. Ils ont quitté leur pays pour fuir la guerre civile.

Ils ont faim, ils ont froid, ils ont peur.

De temps en temps, le sourire d’un tout petit enfant. Ephémère espoir. Puis ils ont quitté ces lieux pour se fabriquer une vie meilleure.

1942, les juifs, les tsiganes, les étrangers remplissent le site.

Ils ont faim, ils ont froid, ils ont peur.

Pour eux pas de visibilité. Ils ont été séparés, les hommes d’un côté, femmes et enfants de l’autre pour une même destination, Autre camp, autre enfermement et la mort.au bout du tunnel.

1962. arrivée des harkis. Ils ont choisi leur patrie et cette patrie n’en a que faire.

Ils ont faim, ils ont froid, ils ont peur.

Eux aussi sortiront vers une vie quelques fois de bric et de broque mais vers la vie.

 

Trois histoires dans l’Histoire, trois groupes  « d’indésirables » ! Ce mot est écrit partout. Tant ce mot nous révulse et devant toutes ces horreurs on pourrait croire qu’il va être suivi de « nuisibles » comme pour les insectes.

 

Mais il y a une étincelle, un sourire, un soleil.  La présence au sein de ce mémorial d’Alice Zéniter petite fille de Harki et auteure de « L’art de perdre »….

Compte-rendu de la rencontre dans l’article suivant…

 

                                                    

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>