Association loi 1901 pays de Lunel

« Pleine Lune  » avec l’association Quartiers de Lune

Posté par le 8 nov 2012 dans Actualité, Soirées à thème, Soirées théâtre | 0 commentaire

 

Les quelques automobilistes qui ont traversé le village le 28 septembre ont eu la surprise de croiser, arrivant de la gare, un groupe de « voyageurs », chargés de valises, et se dirigeant vers le centre du village, sous la conduite d’une guide .

 

Auparavant, les riverains de la dite gare avaient pu entendre les roulements de l’arrivée puis du départ d’un train et même voir la fumée envahir les quais…

 

Mais il ne s’agissait pas de la reprise d’activité de la gare, mais des deux premières performances artistiques du collectif « Quartiers de Lune », qui, avec l’autorisation de la mairie et le soutien logistique de l’association « Livre et Culture », a investi Saint-Christol pour son nouveau spectacle (après celui donné en mai à Lunel-Viel).

 

Les personnes qui avaient répondu à l’invitation ont donc commencé leur voyage, accueillies à la gare par un concert de percussions industrielles du Terminus Gaz Band.

 

Sous la direction de Catherine Nespoulous, Théotim, Thomas, Patrick, Faustin et Lou ont fait résonner l’espace de rythmes envoutants, captant l’attention de tous.

 

Puis ils ont tous déambulé dans les rues du village, redécouvrant des lieux qu’ils connaissaient déjà mais habillés là de la magie de la nuit.

 

Karin Espinosa les entraina à sa suite, sur les traces d’un être perdu, à travers Oboudubou, village du bout du monde. Et à l’arrivée  sur la place du village, ils ont pu gouter le texte poétique et intimiste de Karin sans que les conversations bruyantes venant du café ne les perturbent…Un décalage qui ne manquait pas de piquant !

 

Sur une adaptation de Solveig de Ory, avec les sculptures et costumes de l’atelier Terra, ce fut ensuite  « la véritable et illustre histoire de Don Quichotte de Saint-Christol », qui fut conté sous les grands arbres d’un parc connu mais redécouvert pour l’occasion. De même que l’histoire de Don Quichotte revisitée par Isa, Patrick et Faustin…

 

Grâce à Michel Périer, Pirandello lui-même était présent pour présenter la dernière performance de la soirée : « Mal di luna », fragment du film Kaos des frères Taviani.  Et quelle émotion quand la pleine lune se montra vraiment à la fin de la projection !

 

Bravo à tous les acteurs de  ces quatre performances, concepteurs, comédiens, techniciens… Que d’inventivité dans les propositions artistiques, les décors ! Que de travail pour l’installation technique !

Et que de bonnes choses à déguster et à boire après le spectacle pour le pot de l’amitié ! Là encore du « cousu main » puisque le vin était bien sûr celui d’une cave du village et qu’on n’y a grignoté que du «  fait maison »…Et un bon moment d’échanges entre spectateurs et artistes.

 

Le village de Saint-Christol comme on ne le connaissait pas, grâce à Quartiers de Lune et à Liliane et Gabriel et Serge et Christine  qui ont accepté d’ouvrir leur jardin ou leur cour …

 

Un seul regret : la deuxième séance prévue le samedi a du être annulée pour cause de mauvais temps. Il ne reste qu’à attendre la prochaine proposition de ce collectif d’artistes, dans un autre village, pour d’autres aventures artistiques…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>